La sécheresse oculaire en voyage – un problème sous-estimé

Quand on parle des maladies du voyageur, la plupart des gens pensent aux problèmes gastro-intestinaux, aux coups de soleil, aux allergies ou aux empoisonnements alimentaires – pas aux yeux secs. Pourtant, les conditions de voyage favorisent, voire peuvent considérablement aggraver les symptômes caractéristiques de la sécheresse oculaire, c.-à-d. la sensation de brûlure, les démangeaisons et la sensation de corps étranger dans l’œil. Quelques précautions et des gouttes oculaires hydratantes achetées en pharmacie permettent souvent d’éviter d’en arriver là.

En voyage, les facteurs suivants favorisent la sécheresse oculaire

Sur le trajet vers son lieu de vacances ou sur ce lieu directement, vos yeux sont exposés à plusieurs facteurs de stress. Parmi ces facteurs :

  • Ventilateurs : les courants d’air, qu’ils soient dans la voiture, dans le train ou dans l’avion, sont mauvais pour les yeux. Ils déchirent le film lacrymal et entraînent le dessèchement de l’œil.
  • Rayons du soleil : selon les destinations de vacances, le soleil est nettement plus fort qu’au Benelux. La lumière UV peut provoquer des irritations inflammatoires de l’œil.
  • Vent : les rafales de vent, qu’on observe, par exemple, dans les régions côtières peuvent aussi provoquer une sécheresse oculaire.
  • Eau chlorée : l’eau des piscines irrite aussi les organes de la vue.
  • Climatisation : non seulement le chauffage, mais aussi les systèmes de climatisation dessèchent l’air ambiant, ce qui attaque et déstabilise le liquide lacrymal.

Tous ces facteurs entraînent que l’œil n’est pas suffisamment irrigué, ce qui, à son tour, provoque des irritations, souvent des rougeurs et la sensation de corps étranger dans l’œil.
 

De simples mesures de prévention peuvent s’avérer très utiles

Le principe de base, c’est de protéger les yeux contre les facteurs négatifs. Si vous avez le contrôle de la ventilation dans le moyen de transport que vous utilisez pour voyager, veillez à ne pas diriger l’air qui en sort directement vers vos yeux ou ceux de vos enfants. Sur votre lieu de vacances, protégez vos yeux en portant des lunettes de soleil. Cela offre deux avantages : d’une part les lunettes filtrent les rayons UV et d’autre part elles arrêtent le vent. Vous pouvez aussi arriver à un effet similaire en portant un chapeau à large bord que vous enfoncez bien.

Portez aussi de préférence des lunettes quand vous allez vous baigner dans la piscine pour protéger vos yeux du chlore. Si ce n’est pas possible, renoncez au moins à plonger. Il est également recommandé de ne pas passer trop de temps dans les bâtiments climatisés, par exemple les centres commerciaux et de ne pas laisser la climatisation tourner en continu dans la chambre d’hôtel.

Pour éviter d’avoir les yeux secs, vous pouvez aussi être attentif à quelques autres petites choses :

  • Veillez à boire suffisamment. L’idéal est de boire deux litres par jour. S’il fait très chaud, vous pouvez facilement encore y rajouter un litre.
  • Évitez de porter des lentilles de contact pratiquement tout le temps car elles risquent dans ce cas d’encore aggraver le dessèchement de l’œil.
  • Évitez la fumée de cigarette.
     

Les gouttes oculaires hydratantes soulagent les yeux secs

Les gouttes oculaires achetées en pharmacie peuvent, en cas de besoin, être utilisées rapidement et simplement et s’emportent aussi facilement dans un bagage à main. Elles ont donc leur place lors de chaque voyage. Soyez attentif à choisir un produit qui ne contient pas de conservateurs car le cas échéant, celui-ci nuirait encore plus à vos yeux déjà stressés en voyage.

Consultez, ici, l’aperçu de la gamme des produits HYLO® EYE CARE sans conservateurs.

Autres pages intéressantes